je fais un don
Bouton Menu Mobiles

Pour l’éducation des enfants des villages de brousse au Tchad

Accueil > Nos actions > Education > Pour l’éducation des enfants des villages de brousse au Tchad


Un DRH soutient le développement d’une école communautaire dans un village de brousse

Koumogo est un village de brousse du Sud du Tchad, souvent difficile d’accès car les conditions climatiques peuvent être extrêmes (inondations en saison des pluies, saison sèche avec plus de 50°). Les enfants du village étaient en grande difficulté scolaire, moins d’un quart de la population atteignant le niveau du secondaire, quand les familles se sont tournées vers L’Appel et Marcelle - qui offre ses compétences, de manager notamment, bénévolement - en 2006.


L’Appel commence par soutenir la création d’un jardin d’enfants afin qu’ils apprennent le français dès l’âge de 3 ans.

Puis, les locaux anciennement faits de paille, appelés « hangars », ont été remplacé par des bâtiments en dur abritant les salles classes.

Dès lors les statistiques de présence des élèves et des maîtres indiquent une assiduité supérieure à celle du secteur public.

Constatant les résultats probants et l’adhésion des familles, chaque année, une classe est ajoutée ; l’école compte maintenant les sept niveaux de l’enseignement primaire et 3 classes de collège, accueillant actuellement 350 enfants. En effet, malgré les difficultés à l’apprentissage qui sont multiples au Tchad (notamment le trilinguisme), de nettes améliorations ont été constaté au cours des dernières années : le nombre d’enfants par classe est passé de 125 en moyenne à 50 et on constate de très bons résultats scolaires.


La réussite de ce projet tient notamment au fait que la population et les autorités locales se sont totalement impliquées dès le début, de même que l’Etat tchadien qui a nommé un directeur pour l’école en 2010.


L’action de L’ Appel s’inscrit dans la continuité des initiatives locales pour l’éducation

En juillet 2017, le Plan Intérimaire de l’Education au Tchad (PIET) est diffusé. Il est l’aboutissement « d’un long processus de réflexion, d’analyse et de concertation sur la vision de développement de l’éducation tchadienne ». Il couvre la période 2018-2020, faisant suite à un plan intérimaire, la Stratégie Intérimaire pour l’Education et l’Alphabétisation (SIPEA 2013-2015). Le PIET vise à améliorer la qualité de l’éducation, les résultats (c’est-à-dire, le temps d’apprentissage, les méthodes d’enseignement, ...) ainsi que les taux d’achèvement, la réglementation et l’alignement de l’offre en formation professionnelle et technique aux besoins du marché du travail.

Le pays prévoyait d’élaborer une stratégie sectorielle décennale devant couvrir la période 2017-2026 mais, la crise financière a été si grave qu’il n’a pas été possible d’élaborer un cadre financier viable compatible avec les données sur l’éducation. Il est probable que le pays étende le PIET jusqu’à fin 2021. La crise financière qui n’a cessé d’évoluer a entraîné des perturbations considérables en termes de prestation des services éducatifs, notamment dans les zones rurales telles que Koumogo.


Ce plan intervient notamment parce qu’au Tchad, le secteur de l’éducation est confronté à de nombreux défis : manque de moyens financiers, disparités entre zones rurales et urbaines, afflux de réfugiés fuyant les conflits dans les pays voisins (RCA, Nigéria et Soudan) et une situation fragile dans la région du lac-Tchad qui a engendré un nombre important d’enfants déplacés à l’intérieur du pays.

Pour surmonter ces défis, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures et, notamment, l’adoption d’une politique d’éducation bilingue (français et arabe) au niveau de l’enseignement de base. Dès lors, il était indispensable pour les enfants de Koumogo d’apprendre le français dès leur plus jeune âge (3 ans) afin de ne pas être en échec scolaire.


Pour en savoir plus :

👉 Contact



vous voulez vous engager avec l’Appel ?

Rejoignez nos équipes de bénévoles dans votre région !

bénévole l'appel France

Cliquez pour découvrir notre formulaire bénévole !