version anglaise du site
je fais un don
Bouton Menu Mobiles

La méthode Nutricartes® déployée au Burkina Faso

Accueil > Nutricartes® et Balai Santé® > La méthode Nutricartes® > Nos expériences terrain avec la méthode Nutricartes® > La méthode Nutricartes® déployée au Burkina Faso


Succès du programme "Nutricartes - 1000 jours", pour vivre sa grossesse en sécurité et prévenir la malnutrition des nourrissons dès la gestation

L’année 2020 a été marquée par le démarrage de ce projet : En janvier, trois membres de L’Appel ont assuré à Ouagadougou la formation des animateurs et superviseurs de 2 associations burkinabés :

  • ADAPMI qui intervient dans les quartiers défavorisés de la banlieue de Ouagadougou ;
  • AIDAS qui agit dans plusieurs communes du département rural de Yako, à 100 km au Nord de Ouagadougou.

- A Ouagadougou, lors de leur première consultation prénatale, les femmes enceintes se voient proposer par la sage-femme le programme "Nutricartes®- 1000 jours" de 4 séances de sensibilisation avant la naissance et une séance après la naissance.

- A Yako, les communautés déjà organisées en groupes de sensibilisation de femmes enceintes, de femmes allaitantes et de mères d’ enfants de 6 mois à 2 ans, utilisent
également l’outil "Nutricartes®-1000 jours".

Ainsi, au cours de l’année 2020, près de 1420 femmes ont été sensibilisées au travers de 136 groupes.


En 2021 :

- Dans le district de Boulmigiou, dans la banlieue de Ouagadougou, les animatrices de l’association ADAPMI formées en 2020 ont poursuivi la sensibilisation des femmes enceintes aux signes d’alerte pendant la grossesse nécessitant une consultation en urgence, à la bonne alimentation du nouveau-né et du jeune enfant, et à l’attention à lui porter tout au long de son développement.
Ce sont 685 femmes qui ont participé aux animations. Leur assiduité est toujours aussi remarquable.

- A Yako, dans la région du Nord du Burkina, 467 femmes ont été sensibilisées et l’association AIDAS a pu étudier les conséquences de cette éducation nutritionnelle sur les enfants nés de mères sensibilisées pendant la grossesse grâce à la prise du périmètre brachial, à la mesure de la taille et du poids.
En Septembre 2021, une nouvelle mission de formation par 3 membres de L’Appel a réuni 32 personnes, occasion de renforcer les compétences et parler de la poursuite du partenariat.


Des habitudes transformées en moins de 2 ans de programme

A Rimketa, banlieue de Ouagadougou, en 2017, L’Appel a mis en place avec l’association Dunia, qui mène déjà diverses activités à l’égard des mères, une action favorisant la bonne santé des enfants et des familles par une alimentation équilibrée et de bonnes pratiques d’hygiène.

Cette action s’est étalée sur trois ans :

- En janvier 2017, 26 personnes de 7 associations différentes ont été formées à la méthode Nutricartes® : 9 participantes avaient bénéficié de cours d’alphabétisation : 5 ne parlaient pas français et ne maitrisaient ni lecture ni écriture ; Elles ont toutes pu cependant s’approprier l’outil afin d’en retransmettre les messages.
In fine, en 2017, 12 formateurs et animateurs ont sensibilisé 18 groupes, soit approximativement 270 femmes bénéficiaires de la méthode Nutricartes® ;

- En 2018, ce sont 600 femmes qui ont été "sensibilisées" ;

- Et environ 630 femmes en 2019.


Tout d’abord, l’ensemble des femmes expriment le plaisir de faire les animations, de sortir et rencontrer d’autres femmes, d’avoir acquis des connaissances, une position dans le quartier auprès des voisines.

- Elles témoignent : « Cela a tout changé... Dans l’hygiène, je n’étais pas dedans. Dès que j’ai reçu la formation, je me suis mis dans l’hygiène 100% » ; « Avant, avec les enfants, cela n’allait pas ; dès que j’ai reçu la formation, je me suis rapprochée de mes enfants ». Nous avons été surprises de voir l’enchantement des animatrices, les changements opérés se situent presque davantage dans l’attention à l’enfant et dans l’hygiène qu’au niveau alimentaire.

- Elles soulignent cependant qu’elles font également désormais des repas équilibrés avec des sommes modestes, que c’est simple pour elles à mettre en œuvre. Nous avons pu constater les compétences acquises par les animatrices tant au niveau des connaissances, de la maitrise de l’outil Nutricartes® et de la pédagogie participative.


Création d’un Centre de Récupération et d’Éducation Nutritionnelle à Bobo-Dioulasso

Entreprise en 2016, cette construction initiée par notre partenaire l’association Espoir pour Demain, a pris une nouvelle dimension avec l’ajout au chantier d’une école
maternelle et du nouveau siège social d’AED.

Sans attendre, L’Appel a mis en route la formation de médiatrices de Santé pour réaliser de l’éducation nutritionnelle de femmes et enfants vivants avec le VIH.
En 2022, des séances de sensibilisation couplant Balai Santé et la méthode Nutricartes® sont toujours organisée dans les écoles et au sein d’AED.


Perspective 2022 : Grouper nos actions pour que les cantines scolaires soient la source de la construction et du bon développement des enfants.

Nous souhaitons aujourd’hui renforcer les formations sur l’hygiène et l’équilibre nutritionnel, déjà données aux personnels des cantines de notre autre partenaire, l’association Dispensaire Trottoir. S’y ajoutera la fourniture de nouvelles ressources alimentaires : potager, poulailler, élevage de lapins etc.



vous voulez vous engager avec l’Appel ?

Rejoignez nos équipes de bénévoles dans votre région !

bénévole l'appel France

Cliquez pour découvrir notre formulaire bénévole !